Jeudi 16 septembre

Santé : le paradoxe à l’hôpital de Sarrebourg

0

Sur le plan épidémique, la situation reste contrastée entre le nord et le sud de la Moselle. Alors que les hôpitaux messins sont en saturation, le nombre de cas positifs pris en charge par l’hôpital de Sarrebourg reste stable depuis la deuxième vague, malgré un léger rebond des hospitalisations depuis deux semaines. A l’heure actuelle, les médecins disposent encore d’une certaine marge de manoeuvre en matière de lits disponibles dans les différents services.

Les commentaires sont fermés.