spot_img

Metz en Guerre, le devoir de mémoire

Pour ce nouvel épisode de Passion Patrimoine, Tim Girard part à la rencontre des membres de l’association Metz en Guerre. Aux côtés de ces passionnés, plongez dans l’Histoire méconnue de la bataille de Metz en 1944 par les alliés. Au programme : archives photographiques, reconstitutions en uniformes américains et collections d’objets de l’époque…

Une association engagée dans le devoir de mémoire

Tout démarre avec la création d’une page Facebook en 2019. Intitulée Metz En Guerre, cette page réunie aujourd’hui près de 10 000 abonnés et partage des photographies de la bataille de Metz mais aussi des documents de soldats ayant participé aux combats durant les mois d’août à décembre 1944. À travers l’études de documents d’époque, les membres de l’association s’emploient à retracer le parcours des soldats américains et pour cela, ils n’hésitent pas à entrer en contact avec les familles des vétérans et même parfois avec les vétérans eux-mêmes. Depuis le mois de septembre 2023, « Metz en Guerre » est devenu une association à but non lucratif ayant pour ambition de participer à faire connaitre le chapitre de la bataille de Metz. Fans de reconstitutions historiques, ils participent également aux commémorations de la libération de Metz, comme ici en novembre 2023 à l’occasion du 79e anniversaire de la libération de la capitale mosellane.

En mémoire des GI’s de la libération de Metz

La libération de Metz, déclarée forteresse du Reich le 2 septembre 1944, est un chapitre de la Seconde Guerre Mondiale qui sort peu à peu de l’oubli. Entre le mois d’août et le mois de décembre 1944, les alliés vont se battre contre les positions allemandes installées tout autour de Metz, notamment dans les forts construits non seulement durant l’entre deux guerres (la ligne Maginot) mais aussi les forts construits durant le Second Empire (le système Séré de Rivière) et pendant la première annexion (la Moselstellung). Au prix d’un bilan humain terrible, les américains vont tout faire pour repousser et neutraliser les soldats d’Adolf Hitler.

Une bataille qui s’étale sur plusieurs mois, avec des moments tragiques comme la traversée de la Moselle à Dornot du 8 au 10 septembre (945 GI’s tués et blessés), ou encore l’attaque du Groupe Fortifié Saint-Quentin jusqu’au combat de rues au cœur de la ville de Metz vers la fin du mois de novembre, cette bataille aura permis d’ouvrir la voie aux alliés jusqu’à Berlin.

Tim Girard, le Stéphane Bern mosellan

Depuis 2020, Tim Girard s’est spécialisé dans l’Histoire et le patrimoine de la Moselle. Au cours de ses émissions, il part à la rencontre des experts et des passionnés d’Histoire afin de mettre en lumière le passé du territoire Mosellan mais aussi les acteurs du territoire qui mettent leur quotidien au service de l’Histoire du département.

Tim GIRARD
Tim GIRARD
Journaliste histoire et patrimoine. Présentateur de l'émission Passion Patrimoine.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages