spot_img

En Moselle, tous les députés sortants repartent en campagne

C’est officiel, les 9 députés sortants de Moselle repartent en campagne pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet prochains.

Avec l’annonce du président de la République de dissoudre l’Assemblée Nationale, les députés actuels ont vu leur mandat être interrompu. « En conséquence, mon mandat et mes fonctions prennent fin immédiatement » s’exprimait rapidement Fabien Di Filippo (LR) sur sa page Facebook après la décision. Un coup de tonnerre pour beaucoup. La députée Horizons Isabelle Rauch « prend acte de la décision » dans le même temps. Une décision qui fait suite aux Européennes, et la défaite de la liste LR-LC de l’eurodéputée Nathalie Colin-Oesterlé : « Déception bien sûr, mais très heureuse d’avoir pu exercer ce merveilleux mandat européen durant 5 ans ».

Mais rapidement, place à la campagne. Si en coulisses beaucoup expliquent avoir « un peu de mal » à se remettre en route vers un nouveau scrutin après des Européennes éprouvantes, d’autres sont « prêts à repartir au combat » immédiatement comme nous annonçait Laurent Jacobelli lundi. De retour en Moselle pour discuter avec son parti des actions à mener, il déclarait dans la foulée briguer un nouveau mandat dans la 8e circonscription avec le RN. Cette fois avec Fabien Engelmann, maire d’Hayange, en suppléant.

En Moselle, Leduc face à Colin-Oesterlé ?

Chez les partis du Nouveau Front Populaire, on se sent « plutôt confiant », assure un responsable départemental d’un parti de l’union, malgré quelques divisions et « des enjeux très différents ». La seule député actuelle, la LFI Charlotte Leduc repartira en campagne elle aussi, puisque aucun parti de la coalition de gauche ne présentera un candidat face à un élu sortant de l’ex-NUPES. Ce choix doit encore être officialisée mais elle devrait donc être opposée à Nathalie Colin-Oesterlé qui se battra dans la 3e circo, où elle avait terminé à la 5e place en 2022 .

Dans la majorité présidentielle, certains sont encore assommés de la décision de l’exécutif. « Il faut repartir en campagne, nous avons beaucoup à faire » assure un élu Renaissance. Chez les Macronistes, on se remet en ordre de marche pour un 3e mandat : Belkhir Belhaddad dans la 1ère circo puis Ludovic Mendes (avec le maire d’Augny François Henrion) dans la 2e.

Loubet réinvesti par le RN et directeur de campagne

Dans les autres circonscriptions, tout le monde est de retour aux urnes : Fabien di Filippo, (avec le maire de Vic-sur-Seille Jérome End) et Vincent Seitlinger (LR) dans la 4e et la 5e, Kevin Pfeffer et Alexandre Loubet, par ailleurs directeur de campagne de Jordan Bardella (RN) dans la 6e et la 7e, et enfin Isabelle Rauch (HOR) dans la 9e. Les 9 représentants de la Moselle seront élus les 30 juin et 7 juillet à l’occasion de ces nouvelles législatives anticipées.

Nos reportages sur les Européennes et les Législatives :

Jonathan Vaucher
Jonathan Vaucher
Journaliste Reporter d'Images. Présentateur de l'émission "Pixel Perfect".

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages