Les salariés de Gepor refusent la vente à EnergiServ

Depuis 5h du matin ce 22 mai, les salariés de Gepor bloquent le port d’Illange. Ils s’opposent au rachat de leur entreprise par EnergiServ.

Palettes qui brûlent et vent de contestation ce mercredi 22 mai. Depuis 5 heures ce matin, l’entrée du port d’Illange en Moselle est bloquée par les salariés de Gepor, filiale d’ArcelorMittal Florange. Une action coup de poing pour montrer leur opposition concernant la vente de leur entreprise.

D’après le syndicat majoritaire, Gepor devrait être rachetée par la filiale EnergiServ du groupe Energiepole, implanté au Luxembourg notamment, qui avait déjà récupéré l’entreprise du port de Mondelange.

La vente pourrait entraîner la perte des acquis sociaux des salariés, rattachés jusqu’alors à ArcelorMittal. Une crainte pour l’avenir donc, mais surtout une incompréhension face aux choix de la direction.

Les salariés de GEPOR manifestent depuis 5h ce matin
Les salariés de GEPOR manifestent depuis 5h ce matin

Dans une lettre ouverte adressée au groupe d’acier, le syndicat majoritaire reproche au repreneur de ne pas être spécialisé dans le ferroviaire, ni dans la maintenance des ports. La reprise, sous-entend également la possible perte des acquis sociaux propres à ArcelorMittal. La demande est d’obtenir un business plan pour la suite. 

Sur les 26 postes actuels, 18 sont concernés par la cession d’activité. Pour l’heure, la direction n’a pas souhaité s’exprimer ni faire d’annonce sur ce dossier. 

Créé dans les années 80, ce sous-traitant exclusif du groupe est sur la sellette. Actuellement, une trentaine de personnes travaillent au port d’Illange.

Des négociations avec la direction d’ArcelorMittal Florange sont en cours depuis 10h ce mercredi 22 mai.

Retrouvez toute l’actualité dans Moselle Info, du lundi au vendredi dès 18h !

Uranie Tosic
Uranie Tosichttp://www.moselle.tv/
Rédactrice en chef adjointe de Moselle TV. Présentatrice de Moselle Info.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages