spot_img

Le FC Metz se rassure en plein test face à Hesperange

Le FC Metz s’est imposé face au Swift Hesperange (4-1), ce vendredi, en match amical à Frescaty. Les Grenats retrouvent un brin de confiance grâce aux doublés de Georges Mikautadze et Malick Mbaye.

Éliminé de la Coupe de France par Clermont (1-1, 1 tab 4) il y a deux semaines, le FC Metz devait organiser un match amical à l’heure des 16es de finale de la compétition. De ce fait, les Grenats ont affronté le Swift Hesperange (D1 Luxembourg), ce vendredi matin, à Frescaty. Dans le froid, les Grenats ont livré un match à deux visages.

En première période, László Bölöni décide d’aligner ce qui semble être l’équipe qui devrait démarrer face à l’OGC Nice dans une semaine en championnat. Seulement, voilà, sur le terrain, les maux messins continuent à se faire voir. Aligné à la pointe de l’attaque, Georges Mikautadze n’a pas mis longtemps à se montrer, mais sa frappe enroulée ne trouve pas le cadre (10e). Même constat deux minutes plus tard, mais le Géorgien ne profite pas d’une erreur de la défense luxembourgeoise et trouve le petit filet (12e). Au rayon des occasions manquées viennent s’ajouter celles d’Arthur Atta (19e), Cheikh Sabaly (23e) ou encore Papa Diallo (44e). Les Grenats rentrent donc au vestiaire sur un score nul et vierge, avec une pointe de frustration.

Au retour des vestiaires, László Bölöni décide d’effectuer quelques changements. Le temps de trouver ses marques, le onze messin encaisse le premier but de la rencontre. Le Swift Hesperange se joue de Kévin N’Doram et de Koffi Kouao. Maurice Deville se présente face à Guillaume Dietsch qu’il trompe sans trop de problème (51e, 0-1). L’égalisation ne tarde pas et est signée Georges Mikautadze. Après une bonne récupération d’Arthur Atta, Malick Mbaye centre. Si Papa Diallo se manque, le ballon arrive jusqu’au Géorgien qui n’a plus qu’à la pousser au fond des filets (1-1, 59e). D’abord buteur, le numéro 10 se mue en passeur décisif. En remerciement, il sert à son tour Malick Mbaye qui donne l’avantage aux Grenats (2-1, 66e). Comme en première période, les Luxembourgeois sont à l’origine d’une erreur… de main dans la surface. Georges Mikautadze ne se fait pas prier et transforme le penalty (3-1, 75e), inscrivant au passage un doublé. Sur cette dynamique, Malick Mbaye y va lui aussi de son doublé. En solitaire, l’ailier droit profite des différents appels de ses partenaires afin de se frayer un chemin dans la défense pour tromper le portier du Swift Hesperange afin de clôturer la victoire des Grenats (4-1, 78e).

Le FC Metz se rassure en termes de résultat. Même si ce n’est qu’un match amical, László Bölöni cherchait des réponses et devra trouver la bonne formule pour le prochain match en championnat, face à l’OGC Nice, samedi prochain (17h00). 

La composition du FC Metz

Oukidja (Dietsch 46e) – Colin (Nduquidi 46e) – Traoré (Lô 46e) – N’Doram – Udol (Kouao 46e) – Jean Jacques (S.Sané 46e) – Nguessan (Tchimbembe 61e) – Atta (I.Sané 61e) – Sabaly (Mbaye 46e) – Diallo (Estupinan 61e) – Mikautadze.

Photo : FC Metz

Emeric Guillaume
Emeric Guillaume
Journaliste Reporter d'Images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages