spot_img

La pêche rapporte trois points au FC Metz face à Lorient

Le FC Metz s’impose au terme d’un match à rebondissements sur la pelouse du FC Lorient lors de la 13e journée de Ligue 1. Une deuxième victoire consécutive qui permet aux Grenats d’accéder à la première partie du tableau en attendant les autres résultats de cette journée.

Après une victoire symbolique face à Nantes à domicile (3-1) et après deux semaines de trêve internationale, le FC Metz retrouvait le chemin du championnat pour le rush de fin d’année. Sur son chemin, le FC Lorient, seizième, fait office de concurrent direct au maintien. Pour ce match, i Laura fallu faire des choix. Avec les nombreuses absences, László Bölöni a fait revenir Koffi Kouao, Fali Candé et Cheikh Sabaly dans le onze de départ.

Le début de rencontre est à mettre à l’honneur des anciens Grenats puisque Koffi Kouao permet à Kévin van den Kerkhof de prendre les devant. Lancé en profondeur, l’homme en forme du FC Metz centre et permet à Cheikh Sabaly d’ouvrir le score après seulement 40 secondes de jeu (0-1, 1e). Une entame de match idéale pour les Grenats. Seulement, voilà, le début de match est fou et permet à un Lorientais de se mettre en avant : Roman Faivre. Face à une défense messine en difficulté, le milieu offensif égalise quelques minutes après (1-1, 8e), le début d’une longue période de souffrance pour Metz. Lorient reprend confiance et continue d’avoir des occasions. D’abord buteur, Romain Faivre se joue une nouvelle fois de la défense et sert la promesse Eli Juinior Kroupi qui trompe également Alexandre Oukidja (2-1, 23e). Meneur, Metz est maintenant mené au score, mais tente un pressing plus haut et se procure des occasions. Malheureusement sans succès. Après 45 minutes, les Grenats sont menés au score.

Au retour des vestiaires, le rythme peine à reprendre ses droits mais les Messins parviennent quand même à gommer certains défauts. Seulement voilà, après l’heure de jeu, Ablie Jallow frappe un corner. Au premier poteau, Matthieu Udol dévie de la tête et au second poteau, Ismaël Traoré surgit et permet à Metz d’égaliser grâce à son premier but avec les Grenats (2-2, 65e). Lorient ne sait plus se montrer dangereux, à l’image de Romain Faivre. Metz en profite pour quelques incursion. En contre, Joel Asoro est servi par Ablie Jallow. Le Suédois est pris dans la surface et s’écroule. Penalty indique l’arbitre. C’est le Gambien qui se charge de le transformer malgré l’intervention d’Yvan Mvogo (2-3, 83e). Après quelques frayeurs sans incidences, les Grenats s’imposent au bout du temps additionnel et continuent leur belle série de quatre matchs sans défaite et de deux victoires consécutives. Un bon dimanche.

On a aimé

  • l’ouverture du score précoce du FC Metz : absent depuis quelques semaines, Cheikh Sabaly a signé son retour par un but dès 40 secondes de jeu. Parfaitement servi dans la surface par Kévin van den Kerkhof, l’ailier permet aux siens de continuer sur la dynamique offensive actuelle.
  • Ismaël Traoré, le patron : des mots forts à la mi-temps, pointant du doigt le manque d’agressivité de ses coéquipiers dans les duels et un but. Voila le résumé d’Ismaël Traoré qui prouve son importance au FC Metz et son statut de vice-capitaine. Le voilà enfin libéré en tant que buteur, mais quel match une nouvelle fois plein de caractère de l’ancien joueur d’Angers.
  • Metz retrouve au moins provisoirement la première partie de tableau : cela faisait un moment que Metz n’était pas à ce stade au classement après 13 journées. Avec ce résultat, les Grenats continuent de garder leur avance sur la zone de relégation et tentent de se mettre à l’abri, le tout, en marquant des buts. What else ?

On n’a pas aimé

  • la défense du FC Metz : en première période, la mission aura été trop dure. Avec de nombreuses absences, notamment celles de Maxime Colin et Christophe Hérelle, le FC Metz retrouvait sa défense made in Ligue 2. Malheureusement, le niveau affiché rappelait plus le match face à Rennes qu’autre chose (défaite 5-1), à l’image de Koffi Kouao en très grosse difficulté notamment en première période.
  • des retours peu convaincants : Koffi Kouao, même s’il a été meilleur en seconde période, Cheikh Sabaly, buteur mais c’est tout après le service de van den Kerkhof, Habib Maïga sans réel impact. Le bilan semble sévère mais le retour de ces joueurs était attendu. Il aura finalement été difficile.

Ce match sera retransmis, en différé, sur les chaînes de Moselle TV ce lundi à 23h00 avec les commentaires d’Emeric GUILLAUME.

Photo : Ligue 1

Emeric Guillaume
Emeric Guillaume
Journaliste Reporter d'Images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages