spot_img

Des températures qui inquiètent les arboriculteurs

Des températures aux alentours des -3°C ont été ressentis dans le verger associatif de Puttelange-aux-Lacs, ce qui inquiète les arboriculteurs.

C’est dans la nuit du lundi 21 au 22 avril que ces températures se sont fait ressentir dans ce verger de 32 ares. Un jour plus tard, les arboriculteurs du « Verger aux délices », sont sur place pour constater les dégâts qui ont pu être causés sur les 150 arbres présents.

Un danger pour les arbres fruitiers

Un gel peut être fatal pour les plantations pour deux raisons. Tout d’abord, quand la fleur est ouverte, un gel peut casser les membranes de cette dernière. Une brisure qui peut tuer la fleur et la rendre noire. Autre élément en danger : le jeune fruit, sortant tout juste de pollinisation. Composé à 90% d’eau, les fruits, fleurs et pistils cuisent au contact du gel. Des températures qui peuvent créer de gros dégâts. D’autant plus que l’association, souhaitant obtenir de bons fruits naturels et sans pesticides, prend le choix de ne pas protéger ses arbres. Une initiative qui laisse faire la nature, mais parfois à leur dépend.

C’est comme une cuisson par le froid.

Dominique Postal : Président de l’association des arboriculteurs de Puttelange

Une récolte moindre pour les arboriculteurs

Au-delà du gel, ces températures hivernales empêchent les abeilles de butiner, une opération importante pour obtenir des fruits de bonne qualité. Après avoir fait le tour du verger, les arboriculteurs dressent un bilan dramatique après le passage des températures : les mirabelles et les cerises ont pris le froid. C’est la troisième année que le verger subit de mauvaises récoltes. L’année dernière, la distribution de jus de pomme annuelle aux adhérents n’a pas pu se tenir au vu du peu de récolte obtenue.

Chaque semaine, du lundi au vendredi, retrouvez toute l’actualité de la Moselle dans l’émission Moselle Info à 18h00 sur Moselle TV.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages