Zoo d’Amnéville : Naissances de trois tigres blancs et d’un rhinocéros blanc

0
Le mois de Février a été un mois de bonheur au Zoo d’Amnéville avec quatre nouvelles naissances. Trois tigres blancs du Bengale et un petit rhinocéros blanc femelle sont venus au monde.

Le 1er février, un bébé rhinocéros blanc est venu au monde au Zoo d’Amnéville après avoir été porté pendant 15 mois par Hekaw, sa maman. Prénommée Arenka, c’est une femelle qui pèse 85 kilos. Arenka est élevée par sa maman sous les yeux bienveillants de leur père, Benny, un géant pesant plus de deux tonnes. La petite Arenka prend actuellement deux kilos par jour, une croissance étonnante.

Les soigneurs ont répondu aux questions de Timothée Girard :

Du côté des tigres blancs du Bengale, Orissa a mis au monde trois petits le 5 février dernier. Un mâle et deux femelles respectivement nommés Mohan, Râni et Raja. Les bébés sont élevés par leur mère, et devront attendre deux mois avant d’être mis en présence de leur père Kantaji.

Tigres blancs du Bengale et Rhinocéros blancs : Deux espèces en voie d’extinction 

Le zoo d’Amnéville présente un des deux groupes de rhinocéros les plus importants en Europe, Arenka est le quatrième bébé rhinocéros à y voir le jour ! Ce succès est très important pour l’espèce qui est victime d’un braconnage meurtrier dû aux caprices de la pharmacopée chinoise : chaque jour, 4 rhinocéros sont tués, il en reste moins de 25 000 dans la nature.

Les tigres blancs du Bengale, comme les rhinocéros blancs sont eux aussi victimes d’un trafic généré par la médecine traditionnelle chinoise : il en reste un peu plus de 2000 dans la nature.

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Après un baccalauréat littéraire, il se lance dans des études de journa- lisme à Lille puis à Metz. Durant ses études, il lance un club associatif qui lui permet de rencontrer et de mener ses premières interviews. Il met ensuite un premier pied dans l’univers du reportage par le biais associatif où il découvre l’écriture et la caméra. Stagiaire tout d’abord dans une radio au coeur des Hautes-Alpes il revient finalement dans sa région natale et travaille en tant que journaliste reporter d’images au Grand Duché de Luxembourg. Après une parenthèse en tant que directeur de communication pour un artisan coiffeur international au Luxembourg, il rejoint l’équipe de Mirabelle TV en septembre 2017.

Les commentaires sont fermés.