Solidarité : quand les vieux téléphones sont recyclés

46 millions. C’est le nombre de téléphones usagés qui dorment au fond des tiroirs dans notre pays. Plus de six Français sur dix avouent stocker un ancien téléphone.

Cassés ou remplacés par des modèles plus récents, ces appareils peuvent pourtant connaître une seconde vie en étant réutilisés, reconditionnés ou recyclés. C’est ce que propose Ecosystem. Cette grande collecte permet à l’éco-organisme de reconditionner les portables pour en faire don à des associations locales et à Emmaüs Connect.

« L’idée, c’est de sensibiliser le grand public sur l’idée du réemploi », indique Mélanie Chesini, responsable service déchets à la communauté de communes de la Houve et du Pays Boulageois.

Dans la communauté de communes de la Houve et du pays boulageois, 46 points de collecte ont été installés pour récupérer les téléphones inutilisés : dans des écoles, des bibliothèques, des supermarchés … Les mairies d’Hargarten-aux-Mines et de Denting montrent l’exemple et sensibilisent leurs habitants à l’importance du recyclage.

« Il est important de recycler les téléphones et ne pas les laisser traîner dans les tiroirs », précise François Bir, Maire de Denting. « Dans la vie, tout se recycle, que ce soient les déchets, les téléphones. Si on peut reprendre les anciens téléphones pour valoriser et en faire des nouveaux, ça sera tant de matière première acheté en moins », ajoute la première adjointe à la mairie d’Hargarten-aux-mines Roselyne Da Soller.

Au collège Victor Demange à Boulay, le réemploi et la seconde main sont au cœur des valeurs prônées par l’établissement.

« C’est important de dire aux élèves qu’on n’a pas besoin d’avoir du matériel neuf pour fonctionner au quotidien. Il faut leur dire qu’on peut réutiliser des objets », affirme la proviseure, Patricia Harter.

Tous les modèles de téléphones sont recherchés, du téléphone à clapet au smartphone. Selon leur état, ils seront reconditionnés ou recyclés.

« Il y a une partie qui va être réemployée et une autre qui va être démantelée. On va récupérer les matériaux, ça va permettre de refaire de la matière première pour une refabrication », note Mélanie Chesini.

Jusqu’au 22 juillet, il sera possible de faire de la place dans son placard en déposant son ancien téléphone dans les différents points de collecte. 

Chaque semaine, du lundi au vendredi, retrouvez toute l’actualité de la Moselle dans l’émission Moselle Info à 18h00 sur Moselle Tv.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages