spot_img

Qualifications Euro 2025 : courte victoire des Bleues face à l’Irlande

Pour son premier match des qualifications à l’Euro 2025, les Bleues s’imposent par le plus petit des scores face à l’Irlande (1-0). Un résultat qui vient tout de même s’ajouter à la belle série de l’Équipe de France féminine au Stade Saint-Symphorien.

Cinq minutes. C’est le temps qu’il aura fallu aux filles d’Hervé Renard afin d’ouvrir le score. Les coups de pied arrêtés s’enchaînent en début de rencontre pour les Bleues et sur coup franc, Dali trouve Lakrar au second poteau. La défenseure ne trouve pas le cadre mais le chemin de Katoto, au second poteau, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour ouvrir le score (1-0, 5e). Des tentatives, il y en a eu du côté français avec notamment cette belle inspiration de Toletti aux 35 mètres qui oblige Brosnan à claquer ce ballon en corner (33e), mais après une entame de match dynamique, la France ne parvient pas à valider sa domination par un second but. Au terme des trois minutes de temps additionnel, les deux équipes entrent au vestiaire avec le plus petit avantage possible pour les Bleues.

Dans le second acte, l’Équipe de France continue de dominer les débats et les occasions. Seulement, cela manque encore de réalisme, notamment sur les frappes de Diani de la tête (52e), Lakrar (56e) ou encore Le Sommer qui va heurter la barre transversale (65e). La France n’aura cessé de dominer, sans être inquiétée, mais sans se mettre à l’abri. Même le dernier face-à-face ne donnera rien puisque Brosnan s’interpose face à Becho (90e+2). L’essentiel est là. Désormais, focus sur la Suède (9 avril) pour le deuxième match de ces qualifications pour l’Euro 2025. Prochain rendez-vous international : les Bleus de Didier Deschamps, début juin, toujours au stade Saint-Symphorien.

On a aimé

  • L’ambiance au Stade Saint-Symphorien : les supporters avaient rendez-vous avec l’Équipe de France féminine et l’ambiance était au rendez-vous. Du bleu, banc, rouge à n’en plus finir, comme on l’aime.
  • La campagne européenne commence bien : un petit but oui, mais une victoire. Ces qualifications pour l’Euro 2025 commencent plutôt bien mais il faudra valider cela dès la prochaine confrontation.

On n’a pas aimé

  • Le réalisme français : s’il fallait pointer du doigt une chose ce soir, c’est le fait de n’avoir célébrer qu’un seul petit but au stade Saint-Symphorien. Le but du break s’est fait attendre malgré le grand nombre d’occasions pour les filles d’Hervé Renard.
Emeric Guillaume
Emeric Guillaume
Journaliste Reporter d'Images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages