Metz : Oswald de nuit s’installe au Théâtre du Saulcy

0
Accablé par la ville oppressante, Oswald se replie sur lui-même au point devenir un marginal qui, pour oublier son mal-être, tombe dans la déprave motivé par une rage qu’il crache à la face du monde tout au long de la pièce. La pièce Oswald de nuit, écrite par Samuel Gallet et mise en scène par Nadège Coste, est au Théâtre du Saulcy jusqu’au 25 janvier.

Trois personnages qui s’adressent au public par le biais de monologues tantôt colériques tantôt calmes et plein d’espoirs. Oswald, Elias et Rosa, trois personnages qui se confrontent par prises de paroles interposées. Si Oswald et Elias sont deux ennemis animés par la rancoeur et l’animosité, Rosa, elle, est un personnage doux; si doux qu’on peut y voir une représentation allégorique de l’Espoir.

 

La mise en scène à l’esthétique très épurée de Nadège Coste permet au texte de Samuel Gallet d’habiter toute l’attention du spectateur.

Entre Concert et Théâtre

« Le partis pris de la mise en scène, c’est vraiment de faire un spectacle à mi-chemin entre concert et théâtre » nous explique Nadège Coste, metteur en scène. En effet, tout au long de la pièce, l’artiste et musicien Chapelier Fou, artiste messin reconnu à l’international, transporte le spectateur directement dans l’émotion des personnages grâce à ses instruments tels que le violon, la guitare et le clavier le tout accompagné de ses machines électroniques. Une ambiance musicale électrique et langoureuse qui s’inscrit parfaitement dans le ton de la pièce.

Jusqu’à jeudi prochain, cette pièce est à découvrir au Théâtre du Saulcy. Plus d’informations sur le site de l’université de Lorraine

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Après un baccalauréat littéraire, il se lance dans des études de journa- lisme à Lille puis à Metz. Durant ses études, il lance un club associatif qui lui permet de rencontrer et de mener ses premières interviews. Il met ensuite un premier pied dans l’univers du reportage par le biais associatif où il découvre l’écriture et la caméra. Stagiaire tout d’abord dans une radio au coeur des Hautes-Alpes il revient finalement dans sa région natale et travaille en tant que journaliste reporter d’images au Grand Duché de Luxembourg. Après une parenthèse en tant que directeur de communication pour un artisan coiffeur international au Luxembourg, il rejoint l’équipe de Mirabelle TV en septembre 2017.

Les commentaires sont fermés.