Maison d’Yvonne : un patrimoine mis en valeur au Parc Sainte-Croix

Au parc animalier de Sainte-Croix, une maison datant de 1723 va connaître une nouvelle vie.

Tout commence à l’été 2020 lorsque Mathieu et Hélène découvrent cette maison, abandonnée depuis trois ans et en ruine. Appartenant à une certaine Yvonne, la bâtisse nécessite une rénovation à hauteur de 500 000 euros, une somme trop importante pour le couple qui préfère renoncer au projet.

Laurent SINGER, président du Parc animalier de Sainte-Croix, a eu un véritable coup de cœur pour cette ancienne maison à colombages. « Nous cherchions un bâtiment emblématique pouvant représenter l’agriculture d’il y a plus de trois siècles. Par un concours de circonstances, nous avons trouvé un bâtiment qui allait être détruit à Mittersheim, près de chez nous. En partenariat avec le CAUE, nous avons pu sauver ce bâtiment », explique Laurent Singer.

La réhabilitation de cette maison rurale de 350 m² et 13 m de haut est colossale, nécessitant de préserver son authenticité. « Notre rôle a été de valider le principe de démontage et remontage. Une fois ce principe approuvé, il a fallu définir un programme, ce qui a été très complexe. En plus de la sauvegarde du patrimoine, il fallait adapter le projet aux besoins du parc, avec des salles pédagogiques au rez-de-chaussée et aux étages », précise l’architecte alsacien Fabien Brion.

Michael Mutz, charpentier, souligne l’importance de conserver la structure authentique comme elle était il y a 300 ans, afin de préserver ce patrimoine pour les générations futures, surtout que ces bâtiments étaient voués à la démolition.

Le parc animalier souhaite créer un lien avec le monde agricole, valoriser les actions des agriculteurs et développer des activités de transformation, notamment un atelier fromage. La chèvre lorraine fera également son retour et des salles de classe et de formation seront aménagées.

Les défis techniques et la météo capricieuse ont retardé les travaux. L’ouverture de cette maison pédagogique est donc prévue pour la saison 2025.

Du lundi au vendredi, retrouvez toute l’actualité du territoire dans Moselle Info.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages