Législatives : les procurations en nette augmentation à l’approche du premier tour 

Scrutin inattendu, calendrier chamboulé : les demandes de procurations en vue des élections législatives 2024 explosent !

Entre départs en vacances et autres contraintes, cette annonce a surpris bien des Français et les place dans une situation délicate… en seulement dix jours, plus de 700 000 procurations ont été validées en France. Même tendance en Moselle. En 2022, Thionville comptait 499 procurations pour le premier tour et 546 pour le second. Des seuils déjà dépassés à quelques jours des législatives anticipées.  

« Thionville compte 26 610 électeurs répartis dans 28 bureaux. À la date d’hier à 17 heures, on avait 572 demande de procurations, 400 ont déjà été validé pour le premier tour », s’exclame Laurent Cavalieri, directeur général adjoint des services pôle citoyenneté à Thionville.

Une hausse des procurations dans les villages

Les petites communes aussi s’organisent face à cet afflux. À Verny, village de 2 045 habitants, la situation est similaire. « Lors des élections européennes, on était à 28 procurations, et là on est déjà à 40 à dix jours des élections, donc je pense qu’on va en avoir encore pas mal à mon avis », indique Stéphanie Génie, adjointe administratif à la mairie de Verny.

Une hausse des procurations qui pourrait laisser présager une participation accrue. « Je pense que les électeurs ont pris conscience que c’était un scrutin important pour eux. Ils ne veulent peut être pas louper cette élection », suppose Laurent Cavalieri.

« C’est une question politique, ce sont des élections législatives, ce n’est pas des élections européennes, donc il y a une plus grande motivation des électeurs parce que ce sont des élections qui vont amener le gouvernement de la France », précise François Valentin, premier adjoint de la commune de Verny. «On va avoir un nombre de votant record je pense », ajoute Stéphanie Génie.

Comment voter par procuration ?

Pour établir une procuration, plusieurs options s’offrent à vous.

  •  Vous pouvez établir une procuration en remplissant un formulaire papier, disponible à imprimer ou à retirer dans les bureaux de police, de gendarmerie et les tribunaux judiciaires. 
  • Une autre option consiste à effectuer la démarche en ligne sur le site maprocuration.gouv.fr. Si votre identité numérique a déjà été certifiée en mairie via la plateforme France Identité, vous pouvez réaliser l’ensemble de la procédure en ligne. Pour utiliser ce service, vous devez posséder la nouvelle carte nationale d’identité au format carte bancaire. Sinon, vous devrez vous rendre au commissariat, en gendarmerie, au consulat ou à l’ambassade pour faire vérifier votre identité et valider votre procuration.

S’il est trop tard pour s’inscrire sur les listes électorales, les procurations peuvent se faire jusqu’au jour du scrutin … mais il est tout de même conseillé de ne pas trop attendre pour être sûr de faire entendre sa voix ! 

Retrouvez toute l’actualité du territoire mosellan sur Moselle Info.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages