spot_img

Le mur jaune du FC Metz n’a pas tenu face au PSG

Le FC Metz a clôturé sa phase aller de championnat par une défaite dans la capitale face au PSG (3-1). Les Grenats repartent avec une quatrième défaite consécutive à cause notamment du doublé de Kylian Mbappé.

Juste avant les fêtes, le FC Metz ne pouvait pas espérer une affiche plus lumineuse en se déplaçant dans la capitale afin d’y affronter l’actuel leader, le PSG. Un match qui, sur le papier, semble sans surprises, sauf lorsque l’on commence à regarder la feuille de match. En effet, László Bölöni a décidé d’effectuer pas mal de changements dans son onze de départ avec les titularisations de Joseph N’Duquidi en latéral droit. Kévin N’Doram et Habib Maïga accompagnent Danley Jean-Jacques dans un milieu à trois et Joel Asoro est en pointe à la place de Simon Elisor.

Au terme des 45 premières minutes, pas de spectacle ni de grosses occasions à se mettre sous la dent. Le mur jaune du FC Metz tient bon et permet de neutraliser l’attaque parisienne en manque de créativité. De son côté, Metz n’a pas eu beaucoup de phases offensives mais à tout de même trouvé le poteau de Gianluigi Donnarumma. Lancé côté droit, Kévin van den Kerkhof arrive à s’infiltrer dans la surface parisienne. Son centre est contré de la tête par Danilo Pereira qui trouve le poteau à la surprise générale (23e). Outre cela, la seule frappe messine est à mettre à l’honneur de Danley Jean Casque qui a voulu la jouer seul aux 30 mètres, sans trouver le cadre (34e). La possession est sans surprise pour le PSG après 45 minutes de jeu, mais les Grenats tiennent bon.

Le FC Metz et le PSG montrent un tout autre visage en deuxième période

La deuxième période s’est jouée sur un tout autre rythme. Malheureusement, le PSG fait la différence rapidement grâce à Lee King-In. Le centre du Coréen trouve Vitinha qui trompe Alexandre Oukidja (49e, 1-0). Petit coup derrière la tête du FC Metz qui voit désormais un autre joueur se mettre en avant : Kylian Mbappé. L’international Français est à l’origine d’un bijou à l’entrée de la surface de réparation pour inscrire le but du break (2-0, 60e). Mais voilà, le FC Metz peut surprendre. S’il ne se montre pas sur coup de pied arrêté, et s’il n’a pas inscrit de but sur les trois derniers matchs, le club mosellan fait volte-face. Sur un corner de Lamine Camara, Matthieu Udol coupe au premier poteau et vient réduire l’écart de la tête (2-1, 72e). Pourquoi ne pas faire douter le PSG dans les minutes qui suivent. Malheureusement, le FC Metz n’en aura pas longtemps l’occasion. Une passe en retrait mal négociée de Joseph N’Duquidi permet à Kylian Mbappé de faire parler sa vitesse et devancer Alexandre Oukidja, marquant son 18e but de la saison dans un but vide (3-1, 83e). Le FC Metz s’incline donc pour son dernier match de l’année 2023 mais s’offre le droit d’espérer mieux avec cet effectif. Désormais place aux vacances puis aux échanges du début d’année 2024. Tout est encore jouable avec cette 14e place au terme des 17 premières journées.

On a aimé

Le retour de certains « tauliers » : dans une composition d’équipe qui a eu de quoi surprendre, László Bölöni a décidé de redonner du temps de jeu à certains joueurs et notamment Kévin N’Doram et Habib Maïga. De quoi préparer l’arrivée de la Coupe d’Afrique des Nations, mais surtout, de grappiller du temps de jeu.

Metz (re) marque et sur coup de pied arrêté : la réduction du score du FC Metz mêle tous les maux actuels des Grenats. L’efficacité devant le but et sur coup de pied arrêté. En inscrivant son premier but de la saison, Matthieu Udol vient mettre un terme à ses deux séries et devient le 7e buteur sur les 7 derniers buts messins.

On n’a pas aimé

La quatrième défaite consécutive : malheureusement, ce match semblait trop compliqué pour Metz sur le papier. Mais au fil de la rencontre, on se dit qu’il y avait peut-être une petite place. Mais le but rapide au retour des vestiaires et l’erreur amenant le troisième but vient question le classement des grenats qui voient certains clubs du bas de tableau se rapprocher.

Photo : FC Metz

Emeric Guillaume
Emeric Guillaume
Journaliste Reporter d'Images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages