Homeloop, le leader de l’achat-vente instantané

Rachetée en 2022 par Benedic, la société Homeloop a redynamisé le groupe mosellan. Le but : acheter et re-vendre des biens en 48h sans contraintes.

Passionnée, dynamique et franche, Vanessa Benedic sait de quoi elle parle quand on l’interroge sur l’immobilier en Moselle. Elle était d’ailleurs l’invitée des Rencontres Informelles ce 24 mai. Pendant près de deux heures, elle est revenue sur son parcours, ses ambitions et le concept d’Homeloop, société acquise il y a deux ans.

Vanessa Benedic aux Rencontres Informelles pour parler d'Homeloop, leader de la vente immobilière express.
Vanessa Benedic aux Rencontres Informelles pour parler d’Homeloop, leader de la vente immobilière express.

Le principe est simple : acheter et revendre des biens immobiliers, avec une offre d’achat ferme et définitive en 48h, sans aucune conditions suspensives d’obtention de prêt, avec un paiement comptant. Des processus réalisés en ligne, en majorité, et grâce à des algorithmes basés sur des données publiques et privées pour estimer le juste prix.

Nous sommes les seuls à le faire sur tout le territoire national !

Vanessa Benedic, CEO Homeloop

Quelles perspectives d’avenir ?

Aujourd’hui, trente cinq personnes sont rattachées à Homeloop, contre quatorze lors de la reprise en 2022. La société est présente dans quatorze grandes villes françaises contre cinq il y a deux ans. Des chiffres qui prouvent qu’Homeloop a le vent en poupe !

« L’an passé, près d’une centaine de biens ont été acquis par Homeloop pour 100% de revente ensuite ». Un bilan positif que dresse Vanessa Benedic, CEO de la société. « Nous avons baissé notre nombre d’achats avec la reprise de la société pour miser sur un meilleur choix des biens« .

À terme, Homeloop souhaite développer un réseau de mandataires. C’est-à-dire un réseau d’agents immobiliers indépendants qui proposeraient les services Homeloop à leurs clients. « Et pourquoi pas, réfléchir encore plus à la place du vendeur dans le processus achat-vente. De nos jours, il est encore trop passif. Sur le terrain, on sent que certains vendeurs ont envie de faire plus« .

Homeloop, la locomotive de Benedic ?

« Ce rachat en 2022 a redynamisé le groupe Benedic » explique la directrice générale d’Homeloop. Car l’envie de se développer est bien présente ! L’objectif : rayonner au national en gardant les valeurs familiales caractéristiques du groupe mosellan. « Mais cela prend du temps ! Il faut tout structurer et ne pas se précipiter » explique Thierry Benedic, présent au Cercle des Paraiges pour soutenir sa compagne. « Il faut trente ans pour créer son entreprise, et trois mois pour tout perdre » ajoute-t-elle.

Le groupe Benedic c’est aujourd’hui près de deux cents salariés et dix-sept agences physiques en Lorraine.

Retrouvez toute l’actualité en Moselle dans Moselle Info, du lundi au vendredi dès 18h, ou en replay.

Uranie Tosic
Uranie Tosichttp://www.moselle.tv/
Rédactrice en chef adjointe de Moselle TV. Présentatrice de Moselle Info.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages