spot_img

François Grosdidier : « pas de marathon à Metz en 2024 »

Le marathon de Metz n’aura pas lieu en 2024, a annoncé le président de l’Eurométropole, ciblé par les organisateurs lors d’une conférence mardi.

« Je ne crois à aucun avenir du marathon à Metz » a lancé Michel Vilault, président de Metz Marathon, lors d’une conférence de presse ce mardi, qui demandait une subvention à l’Eurométropole pour assurer la tenue de l’édition 2024. Le président et maire de Metz a donc répondu ce jeudi : « il n’y aura pas de marathon à Metz en 2024, il y en aura un en 2025″.

« Aucun organisateur pour 2024 n’était crédible ni certain » de pouvoir assurer l’édition. « Les organisateurs ne sont pas prêts, et les sociétés prestataires, dont ils ont besoin pour cela, nous disent tous qu’ils ne sont pas prêts. » Pour François Grosdidier, le débat est donc clôt : il n’y aura pas d’édition cette année. Bien que l’Eurométropole de Metz souhaite avoir « chaque année un marathon », précise le maire de Metz qui annonce un semi marathon et une course de 10 km organisés « probablement en mai 2024 » sur le territoire métropolitain. De toutes façons, « le marathon n’était que minoritaire dans la saison pour les coureurs à Metz ».

Délai trop court et « montage très contestable »

Pour expliquer l’absence du Marathon de Metz cette année, les raisons sont multiples pour le président de l’Eurométropole : « l’association historique était en incapacité de le faire à cause d’un conflit juridique entre deux anciens présidents, tandis que l’A2M nous a dit ne pas pouvoir le faire sans avoir aussi recours à une société prestataire ».

Le maire dénonce « un ancien montage très contestable » où la municipalité précédente devait verser une subvention « substantielle » à une « association écran », « pour s’acheter une prestation d’une société commerciale ». Une pratique qui n’était pas conforme à la loi selon lui, « sans mise en concurrence ». « C’était la pratique de M. Belhaddad, pas la nôtre. Pour 2025, un appel d’offre désignera une société commerciale, et tous les associatifs ou bénévoles, que ce soit A2M, l’association historique ou les autres pourront s’adjoindre à la course ».

Autres arguments : l’organisation aurait besoin de temps pour se préparer, « au moins un an » selon les sociétés consultées, le délai étant donc trop court. Sans compter la présence trop proche du marathon des JO : trop proche pour l’organisation mais aussi pour les coureurs qui « ne font pas deux marathons à moins de trois mois d’intervalle ». L’appel d’offre pour 2025 pourrait être lancé très prochainement.

Image illustration : Eurométropole de Metz

L’annonce de Metz Marathon lors de la conférence de presse de mardi dernier :

Jonathan Vaucher
Jonathan Vaucher
Journaliste Reporter d'Images. Présentateur de l'émission "Pixel Perfect".

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages