Le cauchemar de Metz Handball éliminé face à Bietigheim au Final 4

Ce samedi Metz Handball défiait Bietigheim dans le cadre de la demi-finale du Final 4 de la Champions League 2024.

De nombreuses équipes en rêvent, seules quatre d’entre elles l’atteignent. Le Final 4 de la Champions League rassemble les quatre meilleures équipes féminines du handball européen et une équipe mosellane en fait partie pour la troisième fois en 5 éditions : Metz Handball.

Alors que les joueuses de Györ se sont qualifiées pour la finale dans un match fou face à Esbjerg dans la première rencontre de la journée, les Dragonnes se sont présentées face à une équipe que de nombreux observateurs avaient qualifié d’outsider à l’approche de l’évènement : Bietigheim. Les allemandes ont en effet décroché leur qualification au forceps en venant à bout d’Ikast en playoffs avant d’écarter Odense en quart de finale. Dans le même temps, les messines, premières de leur poule et vainqueurs du CSM Bucarest en quart de finale s’avançaient avec un statut à demi assumé de favorites pour le sacre.

Des bras qui tremblent…

Conscientes qu’une fois le ballon en jeu les pronostics ne comptent plus, les joueuses de Metz Handball débutaient leur match avec sérieux en se créant de belles occasions, pourtant la précision manquait. Kristina Jorgensen et Sarah Bouktit par deux fois, Lucie Granier, Chloé Valentini… autant de joueuses au réalisme offensif intraitable tout au long de la saison mais qui ont manqué leurs face à face avec Gabriela Moreschi en début de rencontre. Anne Mette Hansen, plus que rodée à l’évènement, trouvait en revanche plus facilement le filet et ouvrait la voie du +2, avant qu’une série de ballons perdus ne permette à Bietigheim de prendre les devants (4-5, 14ème).
Chloé Valentini concrétisait son premier « fast break » de la partie et sur l’action suivante Djazz Chambertin en faisait de même pour enlever une part de la pression. La situation permettait au « mur jaune » de plus de 500 spectateurs, un record pour une équipe étrangère au Final 4, de prendre un peu plus feu (7-5, 16ème). Un mur exemplaire et positif, bien loin des sifflets répétés des supporters de Bietigheim.

Le match n’en restant pas moins complexe et il fallait alors profiter d’une sortie pour deux minutes de Kelly Dulfer après une vilaine faute sur Sarah Bouktit pour que Metz Handball reprenne de l’élan. Un tir savant de Lucie Granier, un arrêt autoritaire d’Hatadou Sako, un tir solide de Louise Vinter Burgaard s’avéraient nécessaires pour préserver une avance d’un but (11-10, 24ème). En fin de période Bietigheim se mettait à la faute et plusieurs jets de sept mètres concrétisés par Alina Grijseels s’avéraient particulièrement précieux.
Score à la mi-temps : 15 – 14

et d’immenses regrets.

Le début de deuxième mi-temps voyait les mêmes maladresses se répéter, à la différence près de l’attitude plus conquérante de Lucie Granier et de l’entrée réussie d’Alina Grijseels. Après 40 minutes de jeu, les deux équipes se tenaient à égalité : 20 – 20.
Dans la peau du chasseur après de trop nombreuses erreurs, les joueuses de Metz Handball allaient même jusqu’à trembler sur contre attaque en buttant sur Gabriella Moreschi. Dans la foulée, Chloé Valentini se sacrifiait pour bloquer une contre attaque et sortait pour deux minutes. Placée sur l’aile droite en défense, Alina Grijseels subissait un gros passage en force mais les arbitres lui infligeaient une suspension de deux minutes à son tour, complexifiant la tâche des jaunes et bleues (21-24, 46ème). Emmanuel Mayonnade épuisait ses temps morts pour tenter de renverser la situation mais ses joueuses continuaient à peiner sur le terrain. Sarah Bouktit inscrivait un but en force, Louise Burgaard la suivait, tout comme Anne Mette Hansen mais la tendance restait fermement en faveur des allemandes (25-29, 50ème). Dès lors, Bietigheim jouait la montre sur toutes ses attaques, le tout en continuant à se montrer rudement efficace. Les derniers efforts des Dragonnes, en défense tout terrain se voyaient contrecarrés par la défense Allemande et les rêves de finale s’envolaient.

Score final de ce Metz Handball – Bietigheim : 29 – 36

Tout comme en 2022, Metz Handball se voit défait en demi-finale du Final 4. Les Dragonnes tenteront de finir leur saison sur une note positive et une médaille de bronze lors de la petite finale face à Esbjerg ce dimanche à 15h00.

Au delà de ce Metz Handball – Bietigheim, retrouvez tout au long du week-end de compétition de nombreux contenus liés au Final 4 de Metz Handball sur moselle.tv. Un Dragonnes Mag et une édition spéciale vous attendent déjà.

Matthieu Henkinet
Matthieu Henkinethttps://www.moselle.tv
Chargé de communication de Moselle TV Présentateur de l'émission Dragonnes Mag

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages