Élection départementale partielle : Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak, élus dans le canton de Sarralbe avec 66,4% des voix

Invalidée en raison du dépôt tardif des comptes de campagne de Sonya Cristinelli-Fraiboeuf et Romuald Yahiaoui, une nouvelle élection départementale a eu lieu dans le canton de Sarralbe. Au second tour, le binôme Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak est élu avec 66,4% des voix face au duo du Rassemblement National composé de Naïla Hennard et Adrian Sommer (33,6%).

Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak, conseillers départementaux du canton de Sarralbe, élus avec 66,4% des voix.
Crédit : DR

Les bureaux sont fermés depuis 18h et les résultats sont tombés : le maire de Sarralbe, Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak sont désormais conseillers départementaux. Le duo sortant lors du premier tour des élections départementales de 2021 est finalement parvenu à obtenir la majorité des voix (66,4%) lors de ce second tour face à Naïla Hennard et Adrian Sommer, duo étiqueté Rassemblement National. Mais seuls 15,8 % des électeurs du canton se sont déplacés aux urnes ce dimanche. 

Abstention en hausse par rapport au 1er tour

L’abstention avait déjà lourdement marqué le premier tour. Seuls 18,02 % des électeurs se sont rendus aux urnes la semaine dernière. Ce dimanche, même constat avec un taux de participation en baisse, qui s’élève à 15,8%.

Résultat du premier tour (15 janvier)



En juin 2021, Sonya Cristinelli-Fraiboeuf et Romuald Yahiaoui ont été élus dans le canton de Sarralbe. Leur compte de campagne ayant été déposé trop tardivement, le tribunal administratif de Strasbourg a invalidé l’opération électorale avec une inéligibilité d’un an. Lors du premier tour, les électeurs de Puttelange-aux-lacs, Morhange, Sarralbe et autres communes des 48 qui composent le canton, ont eu le choix entre 4 binômes.

Résultat du second tour (22 janvier)

  • Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak : 66,4% des suffrages exprimés
  • Naïla Hennard et Adrian Sommer : 33,6% des suffrages exprimés
  • Taux de participation : 15,8%

Los du second tour, le duo avait d’ailleurs bénéficié du soutien du président du département Patrick Weiten, qui “défend les valeurs républicaines. La Moselle reste pour l’heure un département où aucun siège de conseiller départemental n’est conféré à des membres du Rassemblement National. 

Le Président du département a soutenu la candidature de Pierre-Jean Didiot et Laurence Borysiak.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages