Dick avec le RN, aucune consigne pour Cassaro, Fournier fait barrage

Les consignes pour faire barrage à l’un ou l’autre parti au second tour des Législatives ont été lancées par des maires de Moselle.

Les consignes de vote sont données du côté des maires des grandes villes de Moselle. Au lendemain des Législatives et de la confirmation de la vague bleu marine, plusieurs responsables politiques ont exprimé leur soutien, en respectant en globalité les orientations des partis politiques nationaux. Ainsi, sur le plateau de Moselle TV dimanche soir, on apprenait le retrait des quatre candidats de la gauche en triangulaire, pour se rapprocher des partis républicains face à l’extrême-droite.

Lionel Fournier appelle au vote pour faire barrage

Ce lundi, le maire de Rombas et président du groupe Socialistes et Apparentés au Conseil départemental de Moselle, Lionel Fournier, a appelé à voter « pour tous les candidats présents face au RN » dans les 7 circonscriptions encore en ballotage (les députés de la 6e et de la 7e ont été réélu dès le premier tour). Le responsable PS soutiendra donc les députés Ensemble Belkhir Belhaddad, Ludovic Mendes et Isabelle Rauch, ainsi que la centriste Nathalie Colin-Osterlé, les LR Vincent Seitlinger et Fabien Di Filippo, et la LFI Céline Léger. Même consigne pour Patrick Abate, maire PCF de Talange, et président des élus communistes et républicains de Moselle.

Suivant les consignes de vote du Nouveau Front Populaire, l’ancien maire de Florange Philippe Tarillon a annoncé qu’il voterait de son côté pour Céline Léger dans la 8e circonscription, car « chaque voix comptera pour priver le RN de la majorité absolue », repartageant le communiqué dévoilé par le maire de Florange Rémy Dick quelques heures plus tôt. Ce dernier a en effet annoncé qu’il ne supportera pas la candidate de gauche contre le député sortant Laurent Jacobelli (RN).

Rémy Dick ne veut « pas de Mélenchonistes »

Dans cette circonscription, le vice-président de la Moselle, se présentant comme « un élu engagé à la droite républicaine », soutiendra les députés LR sortants Vincent Seitlinger et Fabien di Filippo (dans les autres circo) mais ne donnera pas sa voix à Céline Léger, « un candidat d’un parti qui n’est pas le mien » dont les idées semblent trop éloignées pour appeler au vote. Et d’ajouter : « il ne m’appartient pas d’appeler à faire barrage contre qui que ce soit », tout en votant, de manière plus personnelle, pour le candidat RN, « motivé par le besoin d’empêcher l’émergence toujours plus radicale d’une extrême gauche qui a fait perdre ses valeurs à la gauche républicaine […] Ma voix n’ira pas aux Mélenchonistes ». Hier soir, la candidate LR Raphaëlle Rosa n’avait pas non plus appelé à voter pour faire barrage sur le plateau de Moselle TV.

Enfin, LR toujours, mais soutenu par la majorité présidentielle dans la circonscription de Forbach, le maire de la ville, Alexandre Cassaro a été éliminé dès le premier tour dans la 6e circonscription. Pas d’appel au vote de son côté, l’élu se contente de revenir aux débats plus locaux et de continuer l’action avec son mandat dans sa commune, où il a terminé à la troisième position derrière le RN et la candidate LFI Claire Bladt.

Jonathan Vaucher
Jonathan Vaucher
Journaliste Reporter d'Images. Présentateur de l'émission "Pixel Perfect".

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages