Commerces : un vent de nouveauté souffle sur Metz

Epicerie corse, coffee shop, restaurant familial… Avis aux gourmands : un vent de nouveauté souffle sur Metz. Tour d’horizon avec trois délicieux commerces qui viennent tout juste d’ouvrir leurs portes au centre ville.

Troquer le soleil Corse pour ouvrir un bar-épicerie à Metz… Un projet devenu réalité pour Thierry Sisco en ce début d’année. L’ancien moniteur de jet-ski a choisi la capitale mosellane pour s’installer et proposer des douceurs de son île. Ce qu’on trouve dans son local rue du Palais ? De la charcuterie et du fromage importé de Corte, bien sûr… Mais aussi du gin du maquis et des gourmandises à la châtaigne, produit phare de l‘île de beauté. A Casa Corsa, l’ambiance se veut solaire et conviviale.

« En Corse, on connait tout le monde, on boit jamais un café tout seul ! On essaye d’amener un peu cette chaleur humaine à Metz. »

Thierry Cisco, gérant de A Casa Corsa, rue du Palais à Metz.

L’espace, qui abritait autrefois l’antiquaire Decker, a été grandement rafraîchi. À présent, un espace chaleureux permet aux clients de s’installer s’ils souhaitent consommer une planche ou boire un verre sur place.

Nappes à carreaux, petits plats mijotés et produits du marché… Quelques mètre plus loin, rue Au blé, Carl Vagner vient aussi d’ouvrir ses portes. Il a investi pour racheter le fond de commerce du Bar des halles, rebaptisé Bouillon des halles. Le restaurateur se fournit quotidiennement au marché couvert avoisinant. Son secret pour satisfaire sa vingtaine de clients midi et soir ? Une cuisine « simple, sans prétention et avec des bons produits. »

« Les gens veulent de l’authenticité. Ici, on est là pour être soi même. »

Carl Vagner, gérant du Bouillon des Halles, rue Au blé à Metz.

Pour déguster la cuisine de ce messin de coeur, à travers laquelle il tente de rendre « hommage à sa grand-mère », mieux vaut s’y prendre « 48h à l’avance ».

Dans un autre registre – et dans un autre quartier –, le deuxième bébé des gérants du Fox Coffee est ouvert depuis quelques semaines. Avec le Zine Coffee, Alexis et Florian proposent une restauration à table autour du pancake et du café. Dans un décor au charme industriel, les équipes cuisinent désormais pour les deux commerces devant des baies vitrées.

« Ca permet aux clients de venir voir l’envers du décor, découvrir ceux qui travaillent dans l’ombre et ravient leur papille toute l’année. « 

Florian, co-gérant du Fox et du Zine Coffee, rue Gambetta à Metz.

Mais le coffee shop devait prendre une autre dimension prochainement, avec l’arrivée d’une machine à torréfier le café. Alexis compte d’ailleurs proposer des ateliers pour faire découvrir ce savoir-faire aux messins et touristes amateur de graines.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages