100 € de chèque carburant pour les actifs les plus précaires

Annoncé le 7 décembre par la Première Ministre Elisabeth Borne, le chèque carburant entre en vigueur dès ce lundi 16 janvier. Ce coup de pouce de 100 € remplace la ristourne à la pompe, qui a pris fin le 1er janvier 2023. Le versement sera effectué en une fois et devrait concerner les 10 millions de travailleurs les plus modestes

Pour qui ? 

L’aide s’adresse uniquement aux personnes qui utilisent leur voiture, un deux-roues ou trois-roues motorisé, thermique ou électrique pour se rendre au travail.

Contrairement aux ristournes à la pompe, en place entre le 1er septembre 2022 et le 1er janvier 2023, cette aide se fait sous conditions de ressources

Pour en bénéficier, la déclaration de revenus de 2021 des demandeurs ne doit pas dépasser 14 700 € par part. Les plafonds de revenus nets mensuels doivent être de 1 314 € pour une personne seule et de 3 941 € pour un couple avec deux enfants.

Un couple de travailleurs modestes ayant chacun une voiture pourra donc obtenir deux versements

Les travailleurs actifs les plus modestes pourront bénéficier d’un chèque carburant de 100 €, sous conditions de ressources.

Comment en bénéficier ?

Pour recevoir cette aide qui vise à faire face à la hausse des prix de l’énergie et des carburants, la demande doit être faite avant le 28 février 2023.

Sur le site impots.gouv.fr, vous devez compléter le formulaire, muni de votre numéro de plaque d’immatriculation et du numéro fiscal. Une déclaration sur l’honneur, attestant que vous utilisez votre véhicule quotidiennement lors de trajets vers votre lieu de travail, est également demandée.

Le versement sera ensuite effectué directement sur votre compte bancaire. 

 

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages