Hagondange : Schmolz offre 135 millions d’euros pour la reprise d’Ascométal

0
Les 580 salariés d’Hagondange et de Custines (1415 salariés pour l’ensemble du groupe) ne savent toujours pas de quoi leur avenir sera fait mais les candidats à la reprise de leur société sont bien présents.

Le groupe sidérurgique français, placé en redressement judiciaire depuis fin novembre, voit les offres se préciser. Les candidats avaient jusqu’à lundi midi pour présenter leur projet auprès du Tribunal de Grande instance de Strasbourg. Le groupe Schmolz et Bickenbach a précisé son offre de rachat.

Cette stratégie s’inscrit dans la volonté de la société de jouer un rôle actif dans le processus de consolidation de la branche des aciers spéciaux en Europe et donc de devenir l’un des leaders du marché.
Le groupe suisse propose ainsi un engagement de 135 millions d’euros dont 64 dans l’outil de production sur les 4 prochaines années.

Le groupe Ascométal a par ailleurs communiqué que plusieurs offres de reprises avaient été déposées, dont « Une reprise globale ».

Le Tribunal devrait rendre sa décision fin janvier.

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Son goût profond pour le sport en général et plus particulièrement pour le football l’ont poussé, en parallèle de ses études en cinéma et communication, à devenir correspondant pour Vosges Matin lors de ses études. Lorsque l’opportunité de réaliser un stage de fin d’études s’est présentée, c’est à Mirabelle TV qu’il a choisi de l’effectuer. Aujourd’hui, en plus des reportages courts qui sont son leitmotiv, il se consacre également aux formats un peu plus longs avec la série documentaire « A l’école du Graoully » qui explore le milieu du football au centre de formation du FC Metz.

Les commentaires sont fermés.