Pourquoi l’église Saint-Pierre-aux-Nonnains a-t-elle été désacralisée ?

Le concert de Bilal Hassani dans une ancienne église de Metz a été annulé. Pourtant, l’argument de ses opposants est caduque depuis 5 siècles.

Après un appel à manifester sur les réseaux sociaux de la part de groupes catholiques et nationalistes, l’artiste Bilal Hassani a annulé son concert prévu aujourd’hui dans l’ancienne église Saint-Pierre-aux-Nonnains à Metz.

L’organisateur Live Nation craint des débordements et des rassemblements. Dans les milieux identitaires, la présence de cette figure de la communauté LGBTQIA+ a été critiquée, dénonçant un « appel à la profanation ».

Pourtant, cet édifice n’est plus une église depuis… près de 5 siècles. Désacralisée après que Metz a été prise par les Français, elle devient un bâtiment militaire avec la construction de la Citadelle et ses fortifications au XVIe siècle. Une destination qui ne se terminera qu’après la Seconde Guerre mondiale. Depuis sa restauration dans les années 70, sa vocation culturelle est affirmée. Lieu de culture, d’exposition ou de concert, l’ancienne abbaye a accueilli Nuit Blanche, des artistes locaux, du hip hop, ou encore le concert de Christophe Willem en 2015, qui était aussi passé par une autre abbaye… le Mont-saint-Michel.

Jonathan Vaucher
Jonathan Vaucher
Journaliste Reporter d'Images. Présentateur de l'émission "Pixel Perfect".

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages