spot_img

Paris 2024 : la Moselle va bientôt accueillir ses premiers champions

À 168 jours des Jeux olympiques de Paris 2024, Patrick Weiten, le président du Conseil Départemental, a fait le point, jeudi 8 février, sur le dossier, « Moselle, terre de Jeux ».

Le département de la Moselle continue son épopée vers les JO de Paris 2024. Le nombre de délégation gonfle encore. Au total, la Moselle accueillera sur son territoire 8 délégations étrangères.

  • – La délégation olympique du Burundi et sa présidente, Lydia Neskera, membre du Comité Olympique et Présidente de la commission égalité des genres, diversité et inclusion
  • – La délégation paralympique d’escrime d’Ukraine
  • – Le comité paralympique de la République Dominicaine, 2 à 3 semaines avant l’ouverture des Jeux Paralympiques.
  • – L’équipe de canoë Kayak d’Irlande

Ces nouvelles délégations viennent s’ajouter aux comités olympiques déjà annoncées, comme les Philippines.

Les athlètes des Philippines s’entraîneront en Moselle

Plusieurs athlètes de cette délégation seront présents un mois avant l’ouverture des Jeux de Paris 2024. Parmi eux, les numéros 2 de saut à la perche, Ernest Obiena, et de gymnastique, Carlos Yulo, la championne olympique d’haltérophilie, catégorie moins de 55 kg, à Tokyo en 2020, Hydilin Diaz. Trois médaillés en boxe à Tokyo seront également présents : Nesthy Petecio, vice-championne olympique poids plume, Eumir Marcial, médaillé de bronze en poids moyen, Carlo Paalam, vice-champion olympique des poids mouche.

La Confédération Brésilienne de Volley Ball (CBV) est également attendue. Intéressée par l’offre d’infrastructure mosellane, l’équipe souhaite renouveler son partenariat au-delà de 2024 pour installer la Maison du Volley Brésilien à Academos. C’est projet qui est en construction avec de la formation, des tournois, des échanges. Le Danemark aussi sera au rendez-vous à Fameck après les Jeux en septembre pour préparer les Jeux olympiques 2028. Au total, plus de 250 sportifs, coachs et accompagnants sont attendus à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Les temps forts à retenir avant les Jeux

Des temps forts sont à prévoir en amont et pendant les JO notamment à Amnéville et à Metz avec la mise en place de fan zone. Le chiffre à retenir : Le Club 2024 Moselle, c’est 57 jours d’activation. Six relayeurs ont été sélectionnés par le département pour acheminer la flamme olympique le 27 juin prochain en Moselle : Thierry Philipps, Aurélie Muller, Agnès Raffin, Marie-Françoise Thull, Line Corbon, Ugo Humbert et Nadia Abdou.

Pour les Jeux Paralympiques, deux noms ont été évoqués en exclusivité : il s’agit de Sarah Helck, une jeune éducatrice chargée de développement au comité départemental de sport adapté, notamment le handicap psychique. Sa candidature est confirmée par le COJO. L’athlète handisport malvoyant, Michel Munsch a été proposé, sa participation est encore à l’étude. Concernant la haie d’honneur de 24 personnes qui accueillera la flamme à Metz, on sait que le médaillé Jean-Philippe Rohr a accepté la proposition, il fera donc partie de l’aventure.

867 collégiens sélectionnés pour assister aux épreuves

Dans le cadre de la billetterie populaire de Paris 2024 et du dispositif « Ma classe aux Jeux », le département offrira le transport aux 867 collégiens mosellans sélectionnés pour assister aux épreuves paralympiques à Paris de tennis-fauteuil à Roland Garros, de para-athlétisme au stade de France, d’escrime au Grand-Palais.

L’après Paris 2024

Autre bonne nouvelle pour la Moselle, le comité olympique de Bolivie souhaite conventionner avec le Département pour créer des échanges techniques dans différents sports (athlétisme, gymnastique rythmique, natation, escrime).

Élisa Wittische
Élisa Wittische
Journaliste Reporter d'Images. Présentatrice de l'émission "Entre Nous".

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages