Pancarte antisémite : Cassandre Fristot condamnée à 6 mois de prison avec sursis

0
L’information a été publiée ce mercredi en début d’après-midi par le quotidien Le Parisien. Cassandre Fristot a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Metz. L’enseignante de 33 ans était jugée pour provocation publique à la haine raciale après avoir brandi une pancarte antisémite le 7 août dernier lors d’une manifestation anti-passe sanitaire à Metz.
Le 8 septembre dernier, le parquet avait requis 3 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité contre l’ex-membre du FN, qui n’était pas présente lors de l’audience. Ce mercredi, l’ancienne élue ne s’est une nouvelle fois pas déplacée. 13 associations et organisations s’étaient constituées partie civile. 

 

Photo : Le Républicain Lorrain

Partager

À propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.