spot_img

Metz Handball fait tomber les invincibles Brestoises

Ce mercredi, Metz Handball avait rendez-vous avec sa nemesis Brestoise pour tenter de renverser le cours du championnat.

Il y avait une énergie particulière autour de la Brest Arena en ce 8 mai. Quatre mois après la victoire du Brest Bretagne Handball aux Arènes de Metz, les Dragonnes se présentaient dans le Finistère pour tenter de reprendre une option sur le championnat de France.

Quelques jours après leur qualification au Final 4 face au CSM Bucarest, les Dragonnes manquaient leur entame de match en se heurtant notamment à Filter. Alternant le chaud et le froid face à des Brestoises tout simplement chaudes, les Dragonnes cédaient progressivement un retard de trois buts. Alina Grijseels, entrée en jeu suite à un temps mort d’Emmanuel Mayonnade, s’avançait pour un jet de sept mètres mais son tir heurtait directement le visage de Katharina Filter. La sanction se voulait sèche et logique avec un carton rouge compliquant d’avantage la tâche messine (9-6, 19ème).
Dans un élan de réalisme tardif et sur une réalisation soignée de Chloé Valentini, les Dragonnes arrachaient le match nul dans les dernières secondes de la première période (11-11).

C’est dans une salle à la chaude ambiance, portée par les 4285 personnes spectateurs, que les deux équipes retrouvaient le terrain après la pause. Semblant défaillir dans un premier temps avec l’expulsion temporaire subie par Sarah Bouktit, les Dragonnes ne tardaient pas à se reprendre.

Un éclair nommé Chloé Valentini, l’éveil d’Hatadou Sako

La capitaine messine, piquée au vif par quelques contacts, ne tardait pas à mettre les bouchées doubles et inscrivait trois buts consécutifs (12-15, 36ème). Un électrochoc nécessaire pour remettre d’équerre un jeu qui ne ressemblait jusqu’alors pas à ce que les messines proposent habituellement. Quelques minutes plus tard, c’est la même Chloé Valentini qui obtenait une suspension de deux minutes pour Pauline Coatanea.
Dans le même temps Hatadou Sako entrait d’avantage dans son match avec des parades et une dissuasion accrue, fruit également du travail défensif mené par le groupe entier.
Comptant jusqu’à quatre buts d’avance, les Dragonnes continuaient d’effacer les efforts de Katharina Filter, Pauletta Foppa et Valeriia Maslova, faisant ainsi s’immiscer le doute dans les bruyantes tribunes brestoises à plusieurs reprises.

À trois minutes de la fin de match, Kristina Jorgensen signait un tir rasant remarquable pour préserver l’avance de quatre but des siennes pour le money time. Sur l’action suivante, l’entrante Camille Depuiset se fendait d’un arrêt inestimable sur sept mètres. Dès ce moment, il ne restait plus qu’à compter les secondes.
Score final : Brest 19 – 24 Metz

Au coup de sifflet final, les joueuses de Metz Handball laissaient éclater leur joie après une mission de conquête en Armorique réussie, les rapprochant d’un grand pas vers le titre à quelques journées de la fin de saison en Ligue Butagaz Energie.
Prochaines étapes, la réception de Chambray et Besançon aux Arènes, avant un déplacement à Paris et enfin la dernière journée de championnat, à domicile, face à Plan de Cuques. Entre temps, les Dragonnes disputeront la finale de coupe de France face à Dijon, le 18 mai.

Toute l’actualité de Metz Handball est à retrouver chaque vendredi à 18h30 dans l’émission Dragonnes Mag’ sur Moselle TV.

Matthieu Henkinet
Matthieu Henkinethttps://www.moselle.tv
Chargé de communication de Moselle TV Présentateur de l'émission Dragonnes Mag

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages