Hausse du paquet de cigarettes de 1 euro : les buralistes frontaliers en difficulté

0
Le 1er mars prochain, le prix du paquet de cigarette augmentera de 1 euro.

Il s’agit de la deuxième hausse du tabac depuis qu’Emmanuel Macron a pris ses fonctions à l’Elysée. Avec 1,3 millions de fumeurs au quotidien, la région Grand Est est la plus grande consommatrice de tabac. Un chiffre encouragé par les prix attractifs des pays frontaliers. Alors pour les buralistes de Moselle, la hausse du prix a du mal à passer.

Des tabacs de plus en plus rares dans le centre-ville, et pour cause, difficile pour ces commerçants de tenir la cadence des prix, alors pour remplir la caisse, il est primordial de faire évoluer leur activité. Le tabac représente encore 70% de leur chiffre d’affaire, mais pour combien de temps ?

Cette nouvelle hausse marque donc un nouveau manque à gagner pour les buralistes, une situation de plus en plus difficile à supporter et surtout une incompréhension concernant ces décisions du gouvernement.

Kim Hammerschmidt et Timothée Girard sont allés à la rencontre d’un buraliste thionvillois.

Après 21 ans d’activité en plein coeur du centre-ville de Thionville, l’entreprise familiale est de plus en plus menacée. Une nouvelle difficulté s’annonce pour l’année 2020, le prix du paquet de cigarettes passera cette fois de 8 à 10 euros.

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Son goût profond pour le sport en général et plus particulièrement pour le football l’ont poussé, en parallèle de ses études en cinéma et communication, à devenir correspondant pour Vosges Matin lors de ses études. Lorsque l’opportunité de réaliser un stage de fin d’études s’est présentée, c’est à Mirabelle TV qu’il a choisi de l’effectuer. Aujourd’hui, en plus des reportages courts qui sont son leitmotiv, il se consacre également aux formats un peu plus longs avec la série documentaire « A l’école du Graoully » qui explore le milieu du football au centre de formation du FC Metz.

Les commentaires sont fermés.