spot_img

Environnement : un bassin de rétention qui fait débat

À Thionville, un bassin de rétention dérange. Construit il y a quatre ans pour faire face aux inondations fréquentes, les riverains du quartier Saint-Exupéry se plaignent aujourd’hui de ce bassin et son environnement. En conséquence, ces personnes ont lancé une pétition pour faire bouger les choses.

L’eau montait jusque dans les garages, les habitations étaient remplies d’eau. Alors, en 2019, la mairie de Thionville décidait de creuser une cuve. L’objectif étant de retenir l’eau pour éviter son parcours vers le quartier. Le contrat est rempli. Plus aucun problème de ce type n’a été détecté depuis.

Pourtant, les riverains sont mécontents. Ils ont conscience de l’importance de cette infrastructure, mais sont agacés des conséquences. Mise en cause, la pollution visuelle de ce lieu jugé « laid » ou encore « affreux ». Certains vont jusqu’à dire que c’est une « verrue ». Dans un second temps, il y a une nuisance olfactive en raison des eaux de la pluie qui stagne. Et, pour terminer, la présence dérangeante de nombreux insectes, notamment les moustiques.

C’est un travail « inachevé ». Les habitants réclament de la verdure pour cacher ce « trou noir ». Pour l’aspect esthétique, la présence de végétaux est une solution envisagée par les services de la mairie.

En fin d’année 2022, une première pétition, signée par une vingtaine de mains, n’avait pas donné de suite. Ce n’est que récemment que le maire est relancé pour faire bouger les choses. Sans abandonner, les riverains ont réussi à obtenir une date de rencontre avec le maire, Pierre Cuny. Le 6 juillet prochain, les différents acteurs se réuniront sur place, au quartier Saint-Exupéry, pour trouver un dénouement. Forcément, l’espoir d’une solution à moindre coût est espéré par les habitants du quartier.

Mattéo Philipp
Mattéo Philipp
Journaliste Reporter d'images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages