Environnement : moins de pollution mais peut mieux faire…

0
Le confinement est certes bénéfique pour la nature et pour la qualité de l’air, mais la réduction massive du trafic routier ne suffit pas à inverser le dérèglement climatique.

L’air est plus pur, mais les particules fines, liées notamment aux différentes activités humaines, persistent. Selon Jean-François Husson, Président d’ATMO Grand Est, il va falloir mettre les bouchées doubles si l’on veut atteindre les objectifs fixés par les Accords de Paris.

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Après l’obtention d’une licence d’anglais à l’Université de Lorraine, Anne-Sophie s’est dirigée vers des études de journalisme audiovisuel à Paris. Lors de ce cursus JRI, elle a pu intégrer différents médias lors de ses stages comme Libération, 30 millions d’amis, Direct FM ou LORFM. C’est d’ailleurs dans ce dernier média qu’elle débute sa carrière de journaliste radio. Après deux ans et demi aux commandes des journaux et d’une émission quotidienne de débat d’actualité, elle intègre l’équipe de Vià Mirabelle. Une belle occasion de retrouver l’image et la présentation de Journaux Télévisés.

Les commentaires sont fermés.