Jeudi 16 septembre

Education : Jean-Michel Blanquer dévoile le protocole sanitaire pour cette rentrée scolaire

0

Quelques jours avant sa conférence de presse de rentrée, Jean-Michel Blanquer s’est exprimé dans le Journal du Dimanche ce 22 août. Le ministre de l’Education nationale a donné quelques précisions concernant le protocole sanitaire qui s’appliquera dans les établissements scolaires à partir du 2 septembre.

Les gestes barrières, la stratégie « tester, alerter, protéger » et la vaccination des 12-17 ans sont au centre de la politique du gouvernement pour cette nouvelle année scolaire. Un protocole de niveau 2 (sur 4 niveaux d’alerte) va être mis en place dans les écoles, collèges et lycées.

Le port du masque reste obligatoire dans tous les espaces clos, les mesures strictes d’hygiène et les règles de circulation visant à éviter les brassages sont maintenus dans les établissements.

La procédure en cas de contamination d’un élève s’adapte selon le niveau d’études. A l’école primaire, chaque cas positif entraînera la fermeture stricte de la classe durant sept jours. Quant aux collèges et aux lycées, l’élève positif à la Covid-19 devra suivre un enseignement à distance pendant une semaine. Même obligation pour les cas contacts, exceptés les élèves ayant terminé leur schéma vaccinal et ceux qui ont contracté le virus dans les deux mois précédents. Les élèves de sixième qui n’ont pas l’âge de se faire vacciner devront tout même suivre ce protocole.

Pour les élèves comme pour le personnel, le pass sanitaire n’entrera pas en vigueur dans ces établissements. Concernant les sorties scolaires, la présentation du pass sera obligatoire seulement dans les lieux où les élèves seront en contact avec du public, comme dans les musées par exemple.

Le ministère de l’éducation nationale mise également sur la prévention. Dès le 2 septembre, des centres de vaccination éphémères s’installeront à l’intérieur ou aux abords des collèges et des lycées. Ces centres seront accessibles au personnel et aux élèves volontaires. Des tests seront également réalisés dans l’enseignement secondaire, comme à l’école primaire, où près de 600 000 tests salivaires seront effectués chaque semaine en France.

Les commentaires sont fermés.