Le collège Philippe de Vigneulles lance un éco-dressing

Des élèves du collège ont instauré depuis mars dernier un éco-dressing gratuit. Un objectif: lutter contre la surconsommation.

Depuis mars, les élèves du conseil de la vie collégienne au collège Philippe de Vigneulles à Metz-Queuleu ont instauré un éco-dressing. Ces vêtements perdus et de seconde main sont à disposition de tous les élèves. Un objectif: lutter contre la surconsommation.

À toutes les récréations de 10 heures, les élèves du collège Philippe de Vigneulles à Metz peuvent se rendre à l’éco-dressing organisé par le Conseil de la Vie Collégienne (CVC).

Un vrai petit magasin s’est organisée dans cette salle de classe entièrement réhabilitée par le service maintenance du collège. Les élèves chinent des vêtements perdus ou issus de dons pour la modique somme de 0 euro.

C’est un projet porté sur l’écologie afin de faire bouger les lignes même au collège

Muriel Feuga, professeure de mathématiques et membre du CVC

Lancée depuis mars, l’objectif de l’éco-dressing est de faire bouger les lignes. En effet, les professeurs ont fait un constat : la surconsommation et la fast-fashion prennent une place considérable notamment dans les établissements scolaires. 

notre volonté première est de sensibiliser les élèves

Aurélie End, gestionnaire du collège Philippe de Vigneulles à Metz-Queuleu

Deuxième industrie la plus émétrice de gaz à effet de serre après  le secteur du pétrole, la mode répand 4 milliards de tonnes de CO2 par an. Et les collégiens, membres du CVC, en ont bien conscience. 

c’est super de recycler des vêtements et à notre échelle, lutter contre le réchauffement climatique

Baptiste Poirot, élève de 4ème du collège Philippe de Vigneulles à Metz-Queuleu et membre du CVC


Une salle de classe non utilisée a été transformée en éco-dressing. La responsabilité de l’agent de maintenance du collège était de récupérer des meubles de l’établissement qui présentaient des défauts et étaient abandonnés. Il a repeint les murs et réparé les meubles afin de les installer dans l’ancienne salle de classe. Les vêtements perdus, non récupérés en fin d’année par les élèves, ainsi que des dons tels que des manteaux, des chaussures, des sacs, etc., forment l’éco dressing.

Depuis la semaine dernière, les élèves de la section SEGPA (sections d’enseignement général et professionnel adapté) participent aussi à ce circuit court en s’occupant du lavage, du séchage et du pli des vêtements.

Pour plus d’actualités en Moselle, ne manquez pas Moselle Info du lundi au vendredi dès 18h.

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages