Illange : le mouvement de grève de la CGT ne faiblit pas à Gepor

Depuis fin mai, les salariés de Gepor bloquent le port d’Illange à travers divers mouvements de grève. Un bras de fer qui ne cesse de continuer, encore aujourd’hui, avec la direction au sujet de la cession de l’entreprise par Arcelor Mittal.

Le paysage aux abords d’Illange a des airs de déjà-vu. Gilets fluorescents, banderole, palettes qui brûlent et une entrée au port bloquée. Ce mardi 25 juin, la lutte continue pour ces salariés de Gepor qui s’opposent à la cession de l’entreprise par Arcelor à la filiale EnergiServ du groupe Energiepole.

« Ils veulent faire venir le partenaire, encore une fois, pour essayer de discuter avec nous, déclare Luis de Freitas, élu et délégué CGT Gepor. On se met en grève pour l’empêcher de venir sur site. On ne veut pas discuter avec lui avant. »

Les discussions être les salariés et la direction, qui « veut passer en force » sont au point mort. Les grévistes ne lâchent rien. La vente pourrait entraîner la perte des acquis sociaux des salariés, rattachés jusqu’alors à ArcelorMittal. Un cabinet d’experts a été demandé sur le projet. La lutte devrait encore durer entre les deux parties.

Toute l’actualité du département de la Moselle est à retrouver sur Moselle TV.

Emeric Guillaume
Emeric Guillaume
Journaliste Reporter d'Images

plus de contenus du même auteur

Nos derniers reportages