Environnement : le confinement n’a pas épargné la faune sauvage

0
Avec 2500 animaux accueillis en 2019, le Centre de Sauvegarde de la Faune Lorraine accueille, chaque année, un nombre croissant d’animaux en détresse. Durant le confinement, il a continué son activité en effectif réduit. Pour autant, il a du faire face à 140 entrées en un mois : des animaux des jardins mais aussi des chevreuils, un héron cendré et un milan royal. Ces oiseaux ont été relâché cette semaine dans leur milieu naturel.

Un reportage de Gaële Thisse

Le centre fonctionne avec l’appui de bénévoles, des subventions publiques et des dons de particuliers, des dons en baisse durant la période de confinement car la boutique de l’association a reçu moins de visiteurs.

Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Après des études d’histoire et d’ethnologie, Gaële se forme à la vidéo. Un diplôme (DESS) en réalisation de documentaires et des stages dans différentes structures (Boite de prod’ pour Arte, Opéra du Rhin, télévision de Strasbourg...) la mènent à la pratique du journalisme. Elle fait ses débuts en 2007 à TV3V, une télévision locale alsacienne, avant de rejoindre Mirabelle TV et sa région natale à la création de la chaîne en 2010. Journaliste reporter d’images, elle s’intéresse à tous les sujets qui font la vie du territoire : initiatives, économie, environnement, solidarité, culture...

Les commentaires sont fermés.